Les Mots chantant

Les Mots chantant

Le Néant, Fleuraison d'automne du recueil Les Bourgeons d'automne

Le 5 septembre 2004,

 

Le Néant

 

L’océan s’enflamme

Pour un brin de néant

Il ne le trouve pas

Et cherche à travers le firmament

Car il est en colère

Et ne comprends pas

Pourquoi il ne peut pas irriguer ces terres

L’océan ne peut rester calme

Il se dit que peut-être la Terre tournerait mieux

Il se dit que peut-être les enfants seraient heureux

Il se dit être sûr que le désert est peureux

Mais ce qu’il ne comprend pas c’est qu’il ne peut y avoir mieux.

Le désert solitaire

Sait se taire

Son blâme

Calme

Exaspère

Celui qui met le feu à notre Terre

Mais soudain

L’océan s’éteint

Sa colère

 Se perd

En poussière

Dans le désert…

Que s’est-il passé ?

L’océan dit, attristé :

« À quoi je sers si sur notre vieille Terre

Il ne reste que moi et ce bon vieux désert ! » 

 

Priscilla



19/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres