Les Mots chantant

Les Mots chantant

L’Ecriture au passé, du recueil L’Ecriture au passé

Carmelo Zappulla, Canstatorie

Le 19 juillet 2010,

 

L’Ecriture au passé

 

J’écrivais, j’écrivais

Sans jamais vraiment penser

Et toujours pour m’amuser

J’écrivais, oui j’écrivais

Je m’imaginais toucher de la pointe de mon stylo

Le talent de Baudelaire, Apollinaire, Ronsard ou Hugo

J’écrivais, ah j’écrivais

Avec toute l’innocence des enfants

Je me créais un monde élégant

J’écrivais, et je grandissais

Avec l’espoir secret

Qu’un talent un jour naîtrait

Alors j’écrivis, j’écrivis, j’écrivis

Et aujourd’hui encore j’écris

Mon âme entière transpire de mots

Qui me traversent comme un couteau

Moi, j’écris au passé

Tous mes mots sont composés

Ils sont à moi

Je ne les prête pas

Unique espoir

De ma victoire

Car un jour, je sais

J’écrirai, j’écrirai

Sans jamais vraiment penser

Et toujours pour m’amuser

J’écrirai, oui j’écrirai

Je serai par la pointe de mon stylo

Cet écrivain qui maîtrise ses mots

J’écrirai, ah j’écrirai

Avec toute l’assurance de mon talent

Je vivrai dans un monde élégant

J’écrirai et je vieillirai

Avec l’espoir secret

De mon immortalité

Car je serai, je serai, je serai

Tous ces mots à jamais.

 

Priscilla



20/07/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres